hors je



Henri LEFEBVRE

vaguelamesceleratefaulkner.jpg« L’essentiel, c’est la curiosité intense qui finit par provoquer l’intuition.« 

H. LEFEBVRE, « un intellectuel présent dans tous les débats du XXème siècle« [1], est un philosophe qui a traversé l’époque. Véritable explorateur du réel, H. LEFEBVRE a labouré du terrain, il en a retourné de la terre, il a traversé des champs : pensée marxiste, critique du quotidien, esthétique, sociologie du rural et de l’urbain, question de l’Etat et de sa critique, métaphilosophie…  Il a remué des idées, agité des consciences.


  1. michelehardenne écrit:

    Faire évoluer la pensée, la faire s’élever de façon positive. Voilà un homme qui fait preuve du « bons sens paysan ».
    Cet article a titillé ma curiosité.

    Dernière publication sur MICHELE HARDENNE : Plume de nacre

    Citer | Posté 24 avril, 2010, 14:59
  2. lozachjb écrit:

    .. parce que « les vraies » pensées critiques ont quelque chose à voir avec le sens du concept incarné de l’œuvre en devenir..

    « Il n’est pas vrai qu’il y a mort du politique par implosion du social. Il y a mort d’une certaine politique, implosion d’un certain social, çà c’est incontestable. Mais je crois qu’il y a aussi recherche collective, confuse, avec des hauts des bas, d’une autre politique. C’est ce que j’appelle « micropolitique », « révolution moléculaire », quelque chose qui part de préoccupations très immédiates, très quotidiennes, très individuelles, sans renoncer à s’intéresser pour autant à ce qui se passe au niveau social et même, pourquoi pas, au niveau cosmique. La vision sensibilité écologique, c’est aussi la promotion d’une certaine vision à la fois moléculaire et mondiale des problèmes politiques. »
    Félix GUATTARI, Les années d’hiver, 1979.

    Citer | Posté 9 mai, 2010, 11:09
  3. michelehardenne écrit:

    Nous ne sommes que mollécules, et ce sont par leur scission puis leur fusion que nous évoluons.
    Ce phénomène est celui qui fait de nous ce que nous sommes, que nous soyons matérialisés avec un corps.
    La société doit avoir le même schéma pour qu’elle puisse avoir un corps, le principe de scission et de fusion est essentielle, sinon elle n’est formée que d’éléments libres, indépendants qui flottent sans aucune utilité, et finissent dans l’oubli.

    Dernière publication sur MICHELE HARDENNE : Plume de nacre

    Citer | Posté 9 mai, 2010, 14:56
  4. lozachjb écrit:

    comme la musique?

    Citer | Posté 10 mai, 2010, 17:13
  5. maillot de foot discount écrit:

    Greetings, I think your web site may be having browser compatibility issues. When I take a look at your web site in Safari, it looks fine however, when opening in IE, it has some overlapping issues. I just wanted to give you a quick heads up! Other than that, excellent site!
    maillot de foot discount http://www.park-usa.com/dialogs/maillot-de-foot-pas-cher-chine.html

    Citer | Posté 9 août, 2014, 11:11

Laisser un commentaire

Société Timbrophile de Reims |
Retraite Sportive de Courbe... |
Les gardiens des 7 besants ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALC 18 ème art
| AMON NA FI
| UNION DEPARTEMENTALE CSF 62