hors je



Le secret des Banquises

De Gringo Delgado,

petrole1.jpg

« Il n’y a, bien entendu, aucune raison pour que les totalitarismes nouveaux ressemblent aux anciens. Le gouvernement au moyen de triques et de pelotons d’exécution, de famines artificielles, d’empoisonnement et de déportation en masse est non seulement inhumain , il est -on peut le démontrer-  inefficace : et, dans l’ère technologique avancée, l’inefficacité est le pêché contre le saint esprit. Un Etat totalitaire vraiment « efficient » serait celui dans lequel tout puissant  comité exécutif des chefs politiques et leur armée de directeurs auraient la haute main sur une population d’esclaves qu’il serait inutile de contraindre, parce qu’ils auraient  l’amour de leur servitude. La leur faire aimer -telle est la tâche assignée dans les Etats totalitaires d’aujourd’hui aux ministères de la propagande, aux rédacteurs en chef de journaux, au maître d’école. »

 

 

 Aldous Huxley

 

Nouvelle préface au meilleur des mondes 1946.

 

 

 

« …leur armée de directeurs auraient la haute main sur une population d’esclaves qu’il serait inutile de contraindre, parce qu’ils auraient  l’amour de leur servitude. La leur faire aimer -telle est la tâche assignée dans les Etats totalitaires d’aujourd’hui aux ministères de la propagande, aux rédacteurs en chef de journaux, au maître d’école. »

 

 

Je me pose des questions seul face à ce texte :

 

 

Et toi as-tu l’amour de ta servitude ?

 

 

Jusqu’où le marketing, le management, le pseudo-art… t’as dénaturé pour te donner l’amour de ta servitude ?

 

 

Je sais que je suis manipulé, mais jusqu’où ?

 

 

Je n’ai pour ainsi dire pas eu de cours de philosophie, alors je vais parler du management.

 

 

Je tenterai de répondre partiellement à cette question dans mes prochains messages.

 

 

J’évoquerai le management à travers ses trois dimensions, management commercial, management des hommes, management financier et peut-être, j’irai explorer le management des ressources naturelles le seul qui puisse révolutionner les consciences…

 

 

Mais la dernière phrase est elle aussi puissante et accusatrice. Le maître d’école est-il le relai du totalitarisme. Dressons nous des individus pour les adapter aux exigences du système capitaliste ?

 

Je tenterai aussi de répondre à cette question, mais elle nous emmènera sans doute vers l’éducation qui libère… et l’objet central de ce blog.

 

 

Gringo Delgado

 

réagissez
 

 

 


  1. janvier 2010 écrit:

     » On déteste les patrons, mais on veut à  tout prix être employé. Avoir un travail est un honneur, et travailler une marque de servilité. Bref : le parfait tableau clinique de l’hystérie. On aime en détestant, on déteste en aimant »…

    Citer | Posté 22 janvier, 2010, 19:23

Laisser un commentaire

Société Timbrophile de Reims |
Retraite Sportive de Courbe... |
Les gardiens des 7 besants ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALC 18 ème art
| AMON NA FI
| UNION DEPARTEMENTALE CSF 62